Comment économiser sur l’électricité et le gaz en hiver

Comment économiser sur l’électricité et le gaz en hiver

Économiser sur l’électricité et le gaz en hiver est un aspect fondamental pour réduire les coûts de la facture : d’une part, le froid, d’autre part, les vacances de Noël (et les décorations lumineuses qui en découlent) sont des facteurs qui ont un impact considérable sur les dépenses.

Cependant, cela ne signifie pas devoir vivre dans des environnements glaciaux ou renoncer à la magie des décorations lumineuses de Noël : avec quelques petites précautions et en faisant attention à quelques mauvaises habitudes, vous pourrez économiser sur votre facture pendant les mois d’hiver.

Dans cet article, nous verrons quels facteurs prendre en considération et quelques conseils pour réellement réduire les coûts d’électricité et de gaz.

Chauffage de la pièce

Le premier aspect important concerne le système de chauffage des pièces.

Avoir un environnement trop chaud augmente non seulement la différence de température par rapport à la température extérieure (ce qui n’est pas du tout recommandé pour la santé) mais augmente également la consommation de gaz.

Parfois même baisser la température d’un seul degré peut vous faire économiser jusqu’à 7% de facture : régler le chauffage à pas plus de 20° en hiver peut déjà suffire à réduire la consommation.

De plus, régler les heures d’allumage et d’extinction du système avec les chronothermostats ou, en l’absence de chauffage autonome, gérer la température des pièces en réglant chaque radiateur individuellement, évite de faire fonctionner le système à plein régime :

  • la nuit;
  • à des moments où personne n’est là;
  • dans des environnements peu ou jamais utilisés.

D’autres conseils ? S’assurer de faire entretenir périodiquement la chaudière, ainsi que de ne pas oublier de purger les radiateurs (au moins une fois par an) permet au système de chauffage d’être efficace et de fonctionner au mieux.

Isolation thermique de l’environnement

La réduction des coûts de chauffage dépend également d’une isolation thermique soignée des environnements intérieurs.

Chauffer des pièces pleines de courants d’air et de dispersions de chaleur, en effet, augmente considérablement la consommation. C’est pourquoi il est important que l’environnement soit aussi isolé que possible du froid, en tirant le meilleur parti du fonctionnement du système.

Certaines précautions à prendre en considération sont :

  • Fermez bien les portes et les fenêtres en évitant les courants d’air;
  • Aérez les pièces pendant 15 minutes maximum avant qu’elles ne deviennent trop froides;
  • Ne pas obstruer la diffusion de la chaleur avec des meubles, des objets ou des rideaux devant les radiateurs.

Dans certains cas, il peut être utile d’insérer des panneaux réfléchissant la chaleur entre le radiateur et le mur, en tirant le meilleur parti du chauffage du système et en s’assurant qu’il n’est pas trop absorbé par le mur.

Économisez sur l’énergie de l’éclairage de Noël

économies- énergie période noël

Parmi les principaux facteurs de consommation d’énergie et de gaz pendant les mois d’hiver, il y a aussi les illuminations de Noël.

Par conséquent, il devient essentiel de comprendre comment les utiliser de la manière la plus efficace possible, en économisant sur la facture sans renoncer à l’atmosphère des décorations lumineuses.

Tout d’abord, il faut considérer que, sur les coûts liés à l’énergie pour l’éclairage de Noël, il est possible d’économiser jusqu’à 40% en utilisant des lumières clignotantes (au lieu de fixes) et en pensant à les éteindre la nuit (ou en utilisant minuteries qui règlent l’heure de marche et d’arrêt).

Utiliser des lumières de Noël à LED, au lieu des traditionnelles, vous permet de faire des économies à moyen-long terme : si d’une part elles sont plus chères au moment de l’achat, d’autre part elles ont un cycle de vie beaucoup plus long, une plus grande flux lumineux et consommation réduits (l’économie de lumière est donc bien supérieure à 50% par rapport aux ampoules normales).

Une alternative encore plus efficace sont les lumières de Noël LED à énergie solaire : à utiliser pour les environnements extérieurs, elles utilisent un petit panneau photovoltaïque et ne consomment pas d’électricité.

Faire des économies d’électricité et de gaz : des conseils toujours valables

Pour économiser concrètement sur l’énergie et le gaz, il existe des facteurs qui peuvent réduire les coûts de facturation à tout moment de l’année.

L’utilisation efficace des appareils électroménagers ou des appareils électroniques (de plus en plus présents tant sur le lieu de travail que dans la vie quotidienne) sont d’autres éléments d’une grande importance en termes d’économie d’énergie : dans cette analyse approfondie, vous trouverez d’autres conseils, toujours valables, sur la façon économiser sur les factures.

Choisissez un fournisseur qui vous permet de faire des économies

factures électricité hiver

S’il est vrai qu’il existe de nombreux éléments pratiques et de mauvaises habitudes à prêter attention à la réduction des dépenses d’électricité et de gaz, il ne faut pas oublier que c’est souvent le fournisseur qui fait vraiment la différence.

S’assurer que vous dépensez des tarifs compétitifs, en tenant compte également des éventuels avantages liés à des services supplémentaires (tels que des offres spéciales et des promotions ou un service client de qualité), est vraiment important.

Avec l’assistance des Coachs de jeconomise-sur-mon-energie.fr, vous pouvez économiser sur l’électricité et le gaz en choisissant l’offre la plus avantageuse pour votre entreprise et/ou votre domicile (sans frais d’activation). Contactez-nous sans engagement et découvrez immédiatement tous les avantages !

Économiser de l’énergie : optimiser le réglage de sa chaudière

Économiser de l’énergie : optimiser le réglage de sa chaudière

Se chauffer et avoir l’eau chaude dans son logement est un confort nécessaire pour son bien-être. Il faut savoir que le chauffage est la dépense la plus importante de la facture énergétique d’un ménage en France et elle est à hauteur de 70% des dépenses selon l’Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie ADEME. De ce fait, adopter des gestes réfléchis pour votre confort thermique est nécessaire afin d’éviter une surconsommation de gaz et une facture d’énergie trop salée.

Optimiser le réglage de votre chaudière (H2)

Un réglage optimal sur votre chaudière permet de vous apporter des économies d’énergie, sachant qu’une baisse de la température dans votre logement d’environ 1°C, peut réduire votre consommation de gaz d’au moins 5%. 

Généralement, pour un rendement idéal de chauffe, il est recommandé de régler le thermostat de la chaudière à 50°C. Avec plus de précision, vous pouvez adapter la température de la chaudière en fonction de l’installation de chauffage dont vous disposez. 

En effet, si vous utilisez un plancher chauffant ou un radiateur à eau pour vous chauffer, le réglage de la chaudière n’est pas le même pour les deux installations de chauffage. Pour le chauffage au sol, vous pouvez régler la chaudière à 35°C. Pour le radiateur, une température de 70°C voire 75°C est recommandée.

Des gestes simples pour économiser de l'énergie avec votre chaudière

 

Des gestes simples pour économiser de l’énergie avec votre chaudière 

Réglage de la chaudière quand vous êtes absent 

Pendant la journée, si vous devez vous absenter environ 2 heures, veuillez baisser le chauffage de 3 ou 4 degrés pour préserver la température du logement entre 15 à 16 degrés. En outre, si vous vous absentez plus de 48 heures, pensez à mettre les radiateurs en position hors-gel ou maintenez la température de l’habitation entre 8 et 12 degrés. Généralement, une température de 19˚ est suffisante pour maintenir un bon confort thermique.

Aérer votre logement tous les jours 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la ventilation est recommandée aussi bien en hiver qu’en été. Aérer votre maison pendant 5 minutes, vous pouvez vous débarrasser de l’humidité sans rafraîchir la pièce. Également, penser à baisser les stores et fermer les rideaux la nuit, ainsi vous évitez la déperdition de la chaleur.

reglage chauffe eau

Régler son eau chaude à la bonne température 

Si vous vous appuyez sur votre chaudière pour l’eau chaude sanitaire, votre consommation d’énergie sera forcément plus élevée. Alors, régler la température de l’eau chaude sanitaire entre 50°C et 55°C peut vous faire faire des économies sur votre facture d’énergie globale. Dans le cas où vous vous absentez des jours voire des semaines, attention, à cette  température la maladie de la légionellose peut se développer dans une eau stagnante en dessous de 50°C. Alors, il faut augmenter la température de l’eau et éviter le danger d’une maladie infectieuse.

Qu’est ce qui peut expliquer une surconsommation de gaz ?

Qu’est ce qui peut expliquer une surconsommation de gaz ?

Vous venez de recevoir votre facture de gaz et là, mauvaise surprise, vous constatez un montant qui vous fait dresser les poils du corps et qui n’explique pas votre consommation réelle de gaz ? Les raisons sont diverses, ça peut survenir à cause d’un problème technique sur votre installation de gaz comme d’un manque de maintenance des dispositifs qui consomment du gaz, telle que la chaudière à gaz ou les appareils de chauffage dans votre logement.

Identifier les causes d’une surconsommation de gaz

On explore avec vous 5 sources qui peuvent causer une surconsommation de gaz dans votre maison et qui expliquent une facture de gaz aussi gonflée que la normale, mais aussi les bons réflexes à adopter pour résoudre ce problème de consommation de gaz et éviter que ça se reproduise.

 

installation de gaz

Fuite de gaz : vérifiez votre installation du gaz

Vous pouvez réaliser un premier diagnostic tout seul, en effet, éteignez tous vos équipements fonctionnant au gaz et vérifiez si le compteur de gaz fonctionne toujours.

Soyez attentif si vous remarquez une odeur de gaz dans votre logement ou votre immeuble, dans ce cas procédez avec prudence :

  • Aérez votre logement;
  • Coupez l’alimentation en gaz;
  • Évitez les flammes et les étincelles;
  • Appelez le numéro d’urgence fuite de gaz chez GRDF.

Dysfonctionnement du compteur de gaz

C’est rare mais tout à fait possible que votre compteur de gaz soit défectueux et peut afficher un volume de consommation de gaz erroné. En conséquence, une surconsommation sur votre facture de gaz.

En cas de doutes sur la fiabilité du compteur, vous pouvez tout à fait demander à GRDF de le vérifier. Cependant, ce service coûte de 300 à 600 euros selon le débit maximum du compteur.

Entretien des équipements négligé

Une chaudière à gaz mal entretenue (obligatoire selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009) peut très vite générer une surconsommation de gaz. Il est conseillé d’entretenir la chaudière à gaz idem pour les radiateurs de votre chauffage, n’oubliez pas de les purger et les dépoussiérer, vous pouvez réaliser des économies sur votre facture de gaz.

 

Mauvaises habitudes de consommation de gaz

Mauvaises habitudes de consommation de gaz

Dans les pièces de vie, dans la cuisine et même dans la salle de bain vous pouvez faire des économies sur votre consommation de gaz.

  • En cuisine, n’oubliez pas de placer les couvercles sur vos casseroles pendant la cuisson ou encore utiliser la bouilloire, ça ne prendra que quelques secondes pour porter votre eau à ébullition.
  • Pour chauffer votre logement, réglez votre chauffage entre 19°C et 21°C est suffisant, sachez qu’un 1°C de moins est égal à 7% d’économie sur votre facture.
  • Privilégiez des douches courtes aux bains longs, vous utiliserez moins d’eau chaude, en conséquence vous solliciterez moins votre chaudière à gaz.

 

isolation du logement

Mauvaise isolation du logement

Une habitation mal isolée, consomme davantage de chauffage. 

En premier lieu, adopter des gestes simples, comme installer des rideaux isolants, fermer les volets des fenêtres la nuit et calfeutrer les portes pour éviter les courants d’air. Ainsi vous pouvez réduire votre consommation de gaz.

En second lieu, envisagez des travaux d’isolation thermique pour votre maison dans l’objectif de réduire votre facture énergétique.

Consommation de gaz : 10 conseils pour réaliser des économies de gaz

Consommation de gaz : 10 conseils pour réaliser des économies de gaz

L’année 2022 est marquée par un contexte géopolitique tendu qui affecte les prix des carburants, dont les prix du gaz. Réduire sa consommation de gaz est plus que nécessaire et passe par quelques petites attentions, notamment des gestes simples à adopter au quotidien, agissant sur sa manière d’utiliser les appareils qui consomment le gaz naturel au sein d’un foyer. 

Nous détaillons pour vous 10 astuces pour réduire votre facture de gaz tout en préservant votre confort thermique et votre bien-être.

Utilisation optimale du chauffage chez soi

1°C de moins sur votre chauffage au gaz vous apporte une économie de 7% sur votre facture énergétique. Pensez à régler votre chauffage entre 19°C et 21°C de température, c’est suffisant pour chauffer vos pièces de vie, mais aussi pensez à baisser la température à 17°C dans les pièces inoccupées.  

bonne pratique consommation gaz

Optimisez le rendement de la chaudière à gaz

En outre, un entretien régulier de votre système de chauffage, notamment la révision de chaudière (obligatoire selon le décret n°2009-649 du 9 juin 2009) fonctionnant avec tout type de carburants y compris le gaz, vous permet d’obtenir un rendement efficace et de maintenir raisonnablement votre consommation de gaz.

Comparez et changez de fournisseur d’énergie

N’hésitez pas à comparer les tarifs de gaz chez différents fournisseurs d’énergie, et changez votre offre de gaz dès que nécessaire et obtenez les meilleurs tarifs qui répondent à vos besoins de consommation de gaz.

Entretenez vos appareils de chauffage

En effet, entretenir régulièrement ses appareils de chauffage, notamment dépoussiérer, purger et nettoyer les radiateurs, vous permet de bénéficier d’un rendement optimal pour chauffer votre logement sans solliciter davantage votre chaudière à gaz. 

appareils de chauffage

Maîtrisez votre consommation d’eau chaude

Environ 15% de l’énergie générée avec le gaz domestique est destinée à chauffer l’eau. De ce fait, vous réaliserez des économies sur votre facture de gaz en privilégiant les douches aux longs bains, mais aussi en optant pour l’eau froide pour se laver les mains.

Réduisez votre consommation de gaz en cuisine

Oui cuisinez malin vous permet de réduire votre consommation de gaz. En utilisant les couvercles pour couvrir vos casseroles, la cuisson de vos repas sera 4 fois plus rapide, également en utilisant des brûleurs adaptés à la taille de vos casseroles.

Envisagez de moderniser votre système de chauffage

Effectivement, des innovations technologiques vous permettent de réaliser des économies sur votre facture de gaz. Installer une tête thermostatique connectée vous aide à adapter le chauffage pour chaque pièce séparément, et grâce à la domotique vous pouvez programmer votre chauffage à gaz à distance. 

Pensez à aérer votre logement tous les jours

Aérez votre logement pour évacuer l’humidité accumulée ! Un geste anodin qui vous rapporte une économie non négligeable sur votre consommation de gaz. Un espace sec se chauffe mieux et vite.

Consolidez l’isolation thermique de votre logement

N’hésitez pas à faire la chasse au courant d’air, notamment calfeutrer les portes, baisser les volets des fenêtres la nuit, également installer des rideaux épais. De cette façon, vous évitez la déperdition de chaleur.

Optez pour le calorifuge de votre installation de chauffage

Identifier le passage des conduits de votre système de chauffage dans les différentes pièces et calorifuger la tuyauterie en la recouvrant d’isolant thermique dans les pièces vides et non chauffées, vous fera baisser votre facture.

Comment réduire sa consommation de gaz ?

Comment réduire sa consommation de gaz ?

La consommation de gaz représente le poste le plus énergivore dans la facture énergétique des ménages français à hauteur de 75% des dépenses d’énergie. En conséquence, maîtriser sa consommation de gaz est un véritable challenge, mais facile à réaliser au quotidien avec des gestes éco-responsables à adopter dans son foyer et ainsi diminuer ses dépenses énergétiques.

Des éco-gestes simples au quotidien pour consommer moins de gaz

Avec des dépenses allant jusqu’à 75% sur la facture énergétique d’un ménage (d’après l’Agence de l’Environnement et de Maitrise de l’Energie ADEME ) il est plus que nécessaire d’adopter les bons gestes au quotidien pour maîtriser l’utilisation du chauffage à gaz, de l’eau chaude, mais aussi les bons réflexes pour la consommation du gaz en cuisine.

Régler votre logement à la bonne température

1°C de moins vous permet de faire des économies sur votre facture énergétique jusqu’à 7 %. En effet, c’est inutile de mettre le chauffage à des températures élevées. Pensez à régler la température entre 19°C et 21°C dans les pièces occupées et à 17°C pendant la nuit ou en journée quand les pièces sont vides. De cette façon, vous préservez votre confort thermique en réduisant votre consommation de gaz.

Modérer l’utilisation de l’eau chaude

Pour moins solliciter la chaudière à gaz, utilisez l’eau chaude lorsque vous êtes sûr d’en avoir besoin. De plus, il est astucieux d’installer un économiseur d’eau sur le pommeau de douche ou d’installer un stop douche afin de réduire sa consommation de gaz.

Cuisiner malin et faites des économies de gaz 

Quelques bons réflexes à adopter pendant la cuisson de vos aliments et préparer vos plats en faisant des économies sur la consommation de gaz en cuisine :

  • N’oubliez pas de couvrir vos casseroles, la cuisson ira 4 fois plus vite, en conséquence moins de consommation de gaz.
  • Privilégiez les plaques à induction aux plaques vitrocéramiques, la cuisson des aliments sera 2 fois plus rapide.
  • Enfin si vous avez à bouillir de l’eau, utilisez une bouilloire ça ira plus vite.

Pensez à moderniser votre installation de chauffage à gaz

Aujourd’hui chauffer son logement intelligemment est possible grâce à la domotique qui vous assure une programmation de la température. 

En effet, avec la pose d’une tête thermostatique connectée il est possible de réguler la température à distance en la baissant lorsque vous n’occupez pas votre logement. Ainsi, vous réduisez votre consommation énergétique jusqu’à 25 %.

réduire consommation gaz

Vérifier l’isolation thermique de votre logement

Une bonne isolation permet de réduire la quantité de chaleur qui s’échappe d’une maison ou d’un bâtiment. Des techniques simples sont à privilégier et à adapter pour réduire les transferts thermiques et la déperdition de chaleur au sein de votre logement.

En effet, installer des rideaux épais, fermer les volets en hiver, aérer la maison tous les jours 5 minutes, calfeutrer les portes etc. vous permet de préserver la chaleur dans votre maison, et moins solliciter votre chaudière à gaz en conséquence.

Consommation d’électricité : petit inventaire sur les appareils qui consomment le plus chez soi

Consommation d’électricité : petit inventaire sur les appareils qui consomment le plus chez soi

La note est devenue autant salée avec la hausse des prix de l’électricité, et ça pèse sur le budget des ménages. Afin d’agir efficacement et réduire sa consommation d’électricité, un petit inventaire s’impose sur les appareils électriques énergivores qui nous entourent. 

En effet, connaître ses appareils électriques et leur fonctionnement permet d’adopter les gestes éco-responsables et essentiels pour alléger sa facture d’électricité, tout en préservant son confort. 

appareils electriques

Appareils électriques, ces gros consommateurs d’électricité

Le chauffage est le premier poste de consommation d’énergie électrique des ménages avec 71% de la consommation globale d’électricité. Cependant, d’autres appareils électriques doivent attirer notre attention afin d’optimiser leur consommation et réduire la facture d’électricité.

Les appareils de lavage qui consomment le plus

Les électroménagers de lavage demeurent parmi les plus gros consommateurs d’électricité dans un logement, et ce malgré les avancées technologiques fournies par les constructeurs pour réduire la consommation d’électricité de ces appareils.

Le lave-linge

Un cycle de lavage dans un lave-linge à moitié plein consomme autant d’électricité qu’un lave-linge plein. Pour une meilleure utilisation, faites tourner la machine à laver quand elle est pleine et privilégiez un lavage en mode éco.  

Le lave-vaisselle

Même si le lave-vaisselle affiche une réelle économie d’eau, il reste tout de même un gros consommateur d’électricité. Faire tourner le lave-vaisselle uniquement quand il est plein vous apporte un réel gain d’énergie électrique.  

Le sèche-linge

Avec une consommation moyenne d’électricité de 370 kWh par an, le sèche-linge est l’un des électroménagers les plus énergivores. Privilégiez donc l’achat d’un sèche-linge intelligent, équipé d’une sonde d’humidité qui permet d’interrompre le cycle de séchage dès que votre linge est sec.  

Les appareils de cuisson énergivores

Les appareils de cuisson comme les plaques de cuisson et les fours électriques sont gourmands en électricité. En conséquence, il faut adopter des gestes simples pour réduire sa consommation d’électricité en cuisinant.

La plaque de cuisson électrique

Affichant une consommation moyenne annuelle d’électricité à hauteur de 210 kWh, les plaques de cuisson sont des équipements qui consomment beaucoup d’électricité. Pensez à couvrir vos casseroles pendant la cuisson, ceci vous permet de réduire jusqu’à 4 fois moins d’énergie.

Le four

L’appareil qui consomme le plus d’électricité au sein d’un ménage avec plus de 1000 kWh en moyenne dans l’année. Pour y remédier, opter pour des fours avec chaleur tournante à l’achat, mais aussi les fours mixtes (four + micro-ondes) qui vous permettent d’optimiser de 66% à 75% d’électricité. 

Les appareils du froid

Les grands indispensables pour conserver les aliments et la nourriture, les réfrigérateurs et les congélateurs indépendants sont des appareils électroménagers énergivores.

Le réfrigérateur

Les réfrigérateurs consomment en moyenne 140 kWh d’électricité pour les modèles plus récents, et jusqu’à 270 kWh pour les anciens modèles. Une bonne installation d’un réfrigérateur, notamment le placer éloigné des sources de chaleur et bien aéré, vous permet d’éviter les surplus de consommation d’électricité

Le congélateur indépendant

Présent dans une immense partie des ménages, le congélateur indépendant figure parmi les plus gros consommateurs d’électricité à hauteur de 350 kWh par an en moyenne. A l’achat n’hésitez pas à choisir des congélateurs avec une meilleure classification énergétique (A+++).

✍️ Préférences de consentement ✍️