Économiser sur l’électricité et le gaz en hiver est un aspect fondamental pour réduire les coûts de la facture : d’une part, le froid, d’autre part, les vacances de Noël (et les décorations lumineuses qui en découlent) sont des facteurs qui ont un impact considérable sur les dépenses.

Cependant, cela ne signifie pas devoir vivre dans des environnements glaciaux ou renoncer à la magie des décorations lumineuses de Noël : avec quelques petites précautions et en faisant attention à quelques mauvaises habitudes, vous pourrez économiser sur votre facture pendant les mois d’hiver.

Dans cet article, nous verrons quels facteurs prendre en considération et quelques conseils pour réellement réduire les coûts d’électricité et de gaz.

Chauffage de la pièce

Le premier aspect important concerne le système de chauffage des pièces.

Avoir un environnement trop chaud augmente non seulement la différence de température par rapport à la température extérieure (ce qui n’est pas du tout recommandé pour la santé) mais augmente également la consommation de gaz.

Parfois même baisser la température d’un seul degré peut vous faire économiser jusqu’à 7% de facture : régler le chauffage à pas plus de 20° en hiver peut déjà suffire à réduire la consommation.

De plus, régler les heures d’allumage et d’extinction du système avec les chronothermostats ou, en l’absence de chauffage autonome, gérer la température des pièces en réglant chaque radiateur individuellement, évite de faire fonctionner le système à plein régime :

  • la nuit;
  • à des moments où personne n’est là;
  • dans des environnements peu ou jamais utilisés.

D’autres conseils ? S’assurer de faire entretenir périodiquement la chaudière, ainsi que de ne pas oublier de purger les radiateurs (au moins une fois par an) permet au système de chauffage d’être efficace et de fonctionner au mieux.

Isolation thermique de l’environnement

La réduction des coûts de chauffage dépend également d’une isolation thermique soignée des environnements intérieurs.

Chauffer des pièces pleines de courants d’air et de dispersions de chaleur, en effet, augmente considérablement la consommation. C’est pourquoi il est important que l’environnement soit aussi isolé que possible du froid, en tirant le meilleur parti du fonctionnement du système.

Certaines précautions à prendre en considération sont :

  • Fermez bien les portes et les fenêtres en évitant les courants d’air;
  • Aérez les pièces pendant 15 minutes maximum avant qu’elles ne deviennent trop froides;
  • Ne pas obstruer la diffusion de la chaleur avec des meubles, des objets ou des rideaux devant les radiateurs.

Dans certains cas, il peut être utile d’insérer des panneaux réfléchissant la chaleur entre le radiateur et le mur, en tirant le meilleur parti du chauffage du système et en s’assurant qu’il n’est pas trop absorbé par le mur.

Économisez sur l’énergie de l’éclairage de Noël

économies- énergie période noël

Parmi les principaux facteurs de consommation d’énergie et de gaz pendant les mois d’hiver, il y a aussi les illuminations de Noël.

Par conséquent, il devient essentiel de comprendre comment les utiliser de la manière la plus efficace possible, en économisant sur la facture sans renoncer à l’atmosphère des décorations lumineuses.

Tout d’abord, il faut considérer que, sur les coûts liés à l’énergie pour l’éclairage de Noël, il est possible d’économiser jusqu’à 40% en utilisant des lumières clignotantes (au lieu de fixes) et en pensant à les éteindre la nuit (ou en utilisant minuteries qui règlent l’heure de marche et d’arrêt).

Utiliser des lumières de Noël à LED, au lieu des traditionnelles, vous permet de faire des économies à moyen-long terme : si d’une part elles sont plus chères au moment de l’achat, d’autre part elles ont un cycle de vie beaucoup plus long, une plus grande flux lumineux et consommation réduits (l’économie de lumière est donc bien supérieure à 50% par rapport aux ampoules normales).

Une alternative encore plus efficace sont les lumières de Noël LED à énergie solaire : à utiliser pour les environnements extérieurs, elles utilisent un petit panneau photovoltaïque et ne consomment pas d’électricité.

Faire des économies d’électricité et de gaz : des conseils toujours valables

Pour économiser concrètement sur l’énergie et le gaz, il existe des facteurs qui peuvent réduire les coûts de facturation à tout moment de l’année.

L’utilisation efficace des appareils électroménagers ou des appareils électroniques (de plus en plus présents tant sur le lieu de travail que dans la vie quotidienne) sont d’autres éléments d’une grande importance en termes d’économie d’énergie : dans cette analyse approfondie, vous trouverez d’autres conseils, toujours valables, sur la façon économiser sur les factures.

Choisissez un fournisseur qui vous permet de faire des économies

factures électricité hiver

S’il est vrai qu’il existe de nombreux éléments pratiques et de mauvaises habitudes à prêter attention à la réduction des dépenses d’électricité et de gaz, il ne faut pas oublier que c’est souvent le fournisseur qui fait vraiment la différence.

S’assurer que vous dépensez des tarifs compétitifs, en tenant compte également des éventuels avantages liés à des services supplémentaires (tels que des offres spéciales et des promotions ou un service client de qualité), est vraiment important.

Avec l’assistance des Coachs de jeconomise-sur-mon-energie.fr, vous pouvez économiser sur l’électricité et le gaz en choisissant l’offre la plus avantageuse pour votre entreprise et/ou votre domicile (sans frais d’activation). Contactez-nous sans engagement et découvrez immédiatement tous les avantages !

✍️ Préférences de consentement ✍️