Archives des Conseils - J'économise sur mon énergie
Agir au quotidien : Gérer sa consommation d’énergie

Agir au quotidien : Gérer sa consommation d’énergie

En attendant que les technologies des énergies renouvelables prennent leur vitesse de croisière et en faire bénéficier la population à grande échelle, seules les énergies fossiles notamment les hydrocarbures, sont en mesure d’alimenter la majeure partie de notre besoin en énergie. Et cela représente un coût, inévitablement désastreux, sur le climat de notre planète.

Existent-ils des mesures directes pour réduire ses dépenses énergétiques ? La réponse est oui ! Des gestes simples au quotidien nous permettent d’agir pour optimiser notre consommation d’énergie, ainsi réduire notre facture d’électricité et de gaz, mais aussi notre impact environnemental.

Contrôler la consommation d’électricité des appareils électriques

 

Contrôler la consommation d’électricité

Bien que tous nos appareils électriques nous apportent un réel confort pour différents usages au quotidien, ils ne se gênent pas de nous soutirer des watts à notre insu. Eh oui, les voyants lumineux, qui nous rassurent du bon fonctionnement de nos machines et appareillages, consomment inutilement de l’électricité. En conséquence, une facture électrisante avec un surplus de 10% d’énergie électrique.

En voilà un bon début pour diminuer sa consommation en électricité avec des gestes éco-responsables et simples. Vous pouvez aussi choisir le meilleur contrat énergétique adapté à votre habitat en faisant la comparaison entre plusieurs fournisseurs d’énergie pour réduire vos factures.

D’autant plus, veiller à éteindre complètement les appareils électriques en les débranchant la nuit au moment d’aller au lit ou quand nous sommes absents de la maison dans la journée, permet de diminuer la consommation d’énergie et ainsi nos factures.

Énergie éco-responsable

Également, pour une efficacité optimale, on peut s’assurer qu’aucun watt ne s’échappe à son contrôle en débranchant ces appareils électroniques du secteur, comme les chargeurs de batteries de nos ordinateurs, smartphones, enceintes Bluetooth, etc.

D’autre part, pour vos futurs achats de matériels électriques, ça sera avisé de privilégier les appareils électriques, tels que l’électroménager, la télévision, les ordinateurs …munis d’un label qui certifie l’éco-responsabilité environnementale des produits, comme l’écolabel européen.

Chauffage domestique : maîtriser ses dépenses énergétiques

 

Maîtriser ses dépenses énergétiques

Le chauffage est le poste le plus énergivore dans un habitat qui impacte vos dépenses énergétiques. De bonnes pratiques pour l’usage intelligent de son chauffage? Il en existe heureusement.

En premier lieu, revoir certaines de ses habitudes, notamment pour chauffer son logement s’avère fructueux. En effet, penser à mettre le chauffage à des températures basses, moins de 20°C, bien évidemment en maintenant le confort, vous permet de gagner en consommation d’énergie à hauteur de 7%.

De plus, veiller à baisser le chauffage la nuit ou encore vérifier que les volets sont fermés formant une barrière contre le froid de l’extérieur, ainsi maintenir la chaleur accumulée à l’intérieur.

En second lieu, faire des achats réfléchis lors de l’acquisition d’un système de chauffage. En choisissant le dispositif le mieux adapté pour votre type de logement, vous permet d’obtenir une efficacité optimale en matière de consommation d’énergie pour le chauffage.

En outre, si l’occasion se présente, adoptez l’usage de la domotique pour avoir une meilleure gestion énergétique dans votre domicile, en automatisant le fonctionnement de vos appareils électriques, éclairage et chauffage au bon moment de la journée.

Enfin, dans cet élan, nous vous confierons notre expert pour vous aider à réaliser une simulation qualitative dans l’objectif de vous aider à identifier et à choisir la meilleure offre énergétique.

15 astuces pour réduire sa facture d’électricité

15 astuces pour réduire sa facture d’électricité

L’énergie électrique nous apporte tellement de confort pour cuisiner, se réchauffer ou alimenter nos appareils électroménagers et cela a un coût à effet électrisant lors de la réception de la facture d’électricité.

En effet, les dépenses en énergie électrique s’élèvent à 1400€ par ménage et par famille pour faire fonctionner les équipements électriques du foyer, notamment l’électroménager, le chauffage et l’éclairage. Toutefois, il est possible de faire des économies et réduire sa facture d’électricité sans renoncer à son confort. La clé c’est de consommer malin.

Bien maîtriser votre consommation électrique

 

Bien maîtriser votre consommation en énergie électrique

1. Choisir son fournisseur d’électricité : N’hésitez pas à comparer les meilleures offres énergétiques auprès des fournisseurs d’électricité et ainsi vous souscrire au contrat énergétique adéquat avec le tarif du kilowattheure et la puissance du compteur les mieux adaptés à votre logement.

2. Privilégier les heures creuses : Chaque fournisseur propose en effet des plages horaires avec des tarifs réduits, vous pouvez profiter de ces heures creuses pour programmer votre machine à laver, votre lave vaisselle ou encore votre ballon d’eau chaude.

3. Bien choisir ses équipements électriques : Pensez à acheter des appareils électriques à basse consommation avec des étiquettes énergétiques A+, A++ et A+++ ainsi que des ampoules LED pour réduire votre facture d’électricité.

Des réflexes simples au quotidien pour réduire votre facture d’électricité

 

Des réflexes simples au quotidien pour réduire votre facture d’électricité

Agir au quotidien avec des gestes simples et astucieux vous donnera à terme l’avantage sur vos dépenses d’énergie électrique en réduisant le gaspillage d’électricité par vos appareils électriques dans les différentes pièces de vie de votre habitat. 

4. En cuisine, optez pour la cocotte-minute pour cuisiner vos repas sur une plaque électrique et vous économiserez jusqu’à 60% d’énergie.

5. Adoptez la cuisson de vos plats dans un four micro-onde plutôt qu’un four traditionnel qui consomme 10 fois plus d’énergie.

6. Gardez vos casseroles toujours couvertes pendant la cuisson, ça ira 4 fois plus vite et donc moins de consommation d’énergie.

7. Évitez la déperdition de chaleur de votre four en utilisant la lampe intérieure pour contrôler la cuisson au lieu d’ouvrir le four.

8. Veillez à choisir un emplacement adéquat pour votre réfrigérateur en le tenant éloigné des sources de chaleur, comme une exposition prolongée au soleil ou un radiateur de chauffage tout en assurant une bonne aération autour.

9. Également, assurer un bon entretien pour votre frigo et le dégivrer de temps à autre vous permet de faire une économie de 30% sur sa consommation d’électricité.

10. Pensez à installer votre congélateur dans la pièce la plus fraîche de votre maison, idéalement la cave, plus la pièce est froide moins est sa consommation en électricité.

11. En outre, profitez de l’éclairage du jour au maximum en ouvrant vos stores et pensez à éteindre la lumière quand vous quittez une chambre ou pendant votre absence.

12. Également, faites la chasse aux voyants lumineux de mise en veille de vos appareils électriques et éteignez-les complètement.

Optimiser la consommation d’énergie sur le chauffage et l’eau sanitaire

Optimiser la consommation d’énergie sur le chauffage et l’eau sanitaire

13. Réglez votre chauffage à des températures basses, mais toujours confortables, vous permet de diminuer votre consommation d’énergie électrique.

14. Ajustez la température de votre chauffe-eau à quelques degrés en moins pourrait vous faire bénéficier d’une économie d’électricité.

15. Privilégier la douche au bain, notamment s’il s’agit de douche de courte durée de 3 à 5 minutes, au-delà l’option du bain est plus avantageuse.

Les démarches à suivre pour l’électricité et le gaz naturel avant le déménagement

Les démarches à suivre pour l’électricité et le gaz naturel avant le déménagement

Certaines démarches sont nécessaires à mener avant le déménagement, d’autres sont à effectuer le jour de l’emménagement. Retrouvez toutes les informations utiles concernant votre électricité et votre gaz.

Les démarches à effectuer avant le jour du déménagement

  • Informer vos fournisseurs d’énergies

Une fois la date du déménagement fixée, vous êtes amené(e) à la communiquer à vos fournisseurs d’énergie et de gaz naturel. Il est nécessaire que vous effectuiez cette formalité, sans quoi, vous demeurerez débiteur des factures d’énergie jusqu’à l’arrivée d’un nouvel occupant déclaré.

Afin de procéder à la résiliation de votre ancien contrat, vous devez contacter vos fournisseurs au numéro que vous trouvez mentionné sur vos factures afin de prendre un rendez-vous de résiliation gratuit. Un agent du gestionnaire de réseau se déplacera alors chez vous pour relever les chiffres du compteur et contrôler les installations existantes.

Attention : Vous devez impérativement être présent lors du rendez-vous. Toutefois, si en votre absence le compteur est inaccessible, vous pourrez obtenir un deuxième rendez-vous payant.

D’autre part, si vous avez modifié la date du déménagement, vous serez dans ce cas obligé(e) d’en informer vos fournisseurs.

Vérifier le raccordement au gaz

  • Vérifier le raccordement au gaz et à l’électricité dans le nouveau logement

Lorsque vous emménagez dans une nouvelle maison récemment construite, il est important de demander les certificats de conformité de toutes les installations intérieures, notamment celles de l’électricité et du gaz.

En effet, le recours à cette démarche doit être fait avant d’effectuer toute demande de raccordement au réseau d’électricité et de gaz auprès du/des fournisseur(s). En revanche, cette obligation ne s’impose pas à vous au cas où le promoteur immobilier s’en est déjà chargé.

Si vous emménagez dans un appartement, qui se trouve au sein d’un immeuble collectif, n’hésitez pas à noter les références des compteurs liés à cet appartement.

Ces informations vous seront indubitablement requises par votre fournisseur d’énergie. A titre informatif, pour un transfert EDF, le délai de raccordement est d’environ 5 jours ouvrés.

Sachez que les travaux de raccordement nécessitent souvent un peu de temps pour qu’ils soient achevés. Il est alors préférable de solliciter les fournisseurs d’électricité et de gaz de votre choix, au moins 15 jours avant votre emménagement afin de souscrire à un contrat. Vous pouvez également demander l’aide gratuite des concierges de Conciergerie Déménagement afin de faciliter toutes vos démarches de déménagement.

Démarches le jour du déménagement

Les démarches à effectuer le jour du déménagement

Si vous n’arrivez pas à obtenir un rendez-vous de résiliation, vous devrez vous-même effectuer la relève des chiffres des compteurs de votre ancienne habitation. Cette information doit ainsi être transmise par téléphone à votre fournisseur d’énergie. 

Si vous n’avez toujours pas choisi votre fournisseur d’énergie , nous vous conseillons de consulter le comparateur J’économise sur mon énergie pour trouver l’offre qui vous convient le mieux. Des professionnels seront à votre écoute pour étudier vos besoins et vous guider à choisir votre fournisseur d’énergie. Ils s’attachent également à vous accompagner jusqu’à la finalisation de votre contrat.

Les démarches à effectuer dans le nouveau logement

  • Si l’énergie n’est pas coupée

Si vous avez souscrit à un contrat d’énergie, et qu’au jour de votre emménagement vous constatez que l’énergie n’est pas encore coupée, relevez tout simplement les chiffres des compteurs et communiquez-les par la suite à votre fournisseur. Ces informations seront notées afin d’établir vos futures factures d’énergie.

  • Et si l’énergie est coupée ?

Si à l’emménagement, vous découvrez que le gaz et l’électricité ne sont pas encore en service, vous serez amenés à attendre la date de mise en service arrêtée avec le fournisseur.

Si le temps d’attente vous paraît trop long, vous pouvez réclamer une mise en service express. Dans ce cas, vous aurez l’énergie dans un délai qui ne dépasse pas les 48 heures. Cependant, cette démarche « d’urgence » n’est pas gratuite.

 

 

Réduisez la facture de vos contrats de gaz et d’électricité

Réduisez la facture de vos contrats de gaz et d’électricité

Vous avez sans doute constaté la hausse des prix de l’électricité et du gaz en début de cette année. Du coup, vous avez besoin d’astuces efficaces et de conseils pratiques qui vous aident à réduire vos factures et réaliser de bonnes économies ? Banco, cet article est fait pour vous !

Ne surchauffez pas votre logement

Le chauffage électrique constitue l’une des plus importantes sources de consommation énergétique de votre habitation. Baisser la température de son chauffage s’avère donc une bonne idée pour diminuer votre facture. La température préconisée est de 19°C dans les pièces de vie (salon, cuisine, salle à manger…) alors que pour la chambre elle est de 16°C.

Régler votre chauffe-eau à la température idéale

Votre production d’eau chaude sanitaire vous coûte trop cher ? Votre chauffe-eau représente donc un autre poste de consommation électrique importante. Programmé à une température idéale de 55°c, ce dernier permet d’allier à la fois confort et économies d’énergie. Vous pouvez également installer des mitigeurs thermostatiques qui vous aident à consommer moins d’eau chaude.  Pensez aussi à remplacer votre ancienne robinetterie par des modèles économiques permettant de régler le débit de l’eau.

 

Mieux s'éclairer et diminuer sa facture

Mieux s’éclairer tout en diminuant sa consommation d’électricité

10 à 15 % de la facture électrique de votre domicile est due à l’éclairage. S’éclairer sans gaspiller est non seulement une bonne pratique mais aussi une affaire de bon choix d’équipements. Au royaume des ampoules, il est conseillé de choisir le type de lampes le moins énergivore à l’instar des ampoules LED . Astuce : A puissance égale, une ampoule poussiéreuse peut diffuser un flux lumineux inférieur de 20 % à celui d’une ampoule propre. Dépoussiérez alors vos lampes d’éclairage (ampoules, tubes, spots, etc.) afin de leur permettre d’éclairer à pleine puissance et de ne pas perdre de leur efficacité.

Bien choisir vos appareils électroménagers

Machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, four, réfrigérateur, etc. Ces équipements sont souvent très utiles vu qu’ils contribuent à alléger les tâches quotidiennes. En revanche, ils sont très gourmands en énergie et peuvent consommer chacun entre 150 et 500 kWh/an. Il est alors recommandé d’opter pour des appareils électroménagers économes appartenant à la classe énergie la plus élevée (A+++ sur). Ils peuvent être plus chers à l’achat mais ce choix vous permet de réaliser des économies d’énergie importantes sur la durée de vie de votre produit.

Dernier conseil à suivre : choisir le bon abonnement d’énergie

Il existe de nombreux fournisseurs d’énergie et encore plus d’offres d’électricité. Cependant, vous devez bien choisir votre abonnement, tout en s’adaptant à vos besoins. Vous hésitez quel fournisseur d’électricité choisir pour payer son électricité moins chère ? Vous pouvez consulter notre service pour que vous soyez accompagné par des professionnels. Ils vous expliquent les caractéristiques des offres les plus intéressantes ainsi que les services additionnels des fournisseurs d’énergie. Ils mettent également à votre disposition un comparateur des offres de gaz et d’électricité afin de vous permettre de réduire votre facture annuelle d’énergie.

La domotique au service de votre électricité

La domotique au service de votre électricité

Vous cherchez des solutions fiables et efficaces pour diminuer votre facture d’électricité? Les petits gestes que vous adoptez au quotidien ne suffisent plus ? Il est peut-être temps de songer à installer la domotique au sein de votre logement. En effet, les dispositifs intelligents permettent de réaliser jusqu’à 10% d’économies.

En optant pour les nouvelles technologies, vous payerez moins, bénéficierez de plus de confort et adopterez une attitude plus écologique et respectueuse de l’environnement. Que demander de plus ? Ces nombreux avantages sont indubitablement intéressants, mais avant de vous les détailler, commençons par expliquer ce qu’est la domotique.

Qu’est-ce que la domotique ?

 

Qu’est-ce que la domotique ?

Il s’agit d’un ensemble de dispositifs intelligents qui interagissent entre eux pour optimiser l’utilisation de certains équipements. Elle concerne tous types d’appareils : électroménagers, audiovisuels, systèmes de sécurité, etc. Grâce à la domotique, vous pilotez différentes fonctions de votre habitat et vous augmentez votre confort.

La domotique constitue l’ensemble des systèmes innovants fondés sur la haute technologie qui s’installent au sein des logements dans le but d’y améliorer la sécurité, le confort ainsi que la gestion d’énergie, notamment l’électricité.

D’une manière générale, la vocation de la domotique est de piloter différentes fonctions de votre habitat et d’automatiser vos appareils techniques et évidemment électriques. Vous vous retrouvez ainsi avec une véritable maison intelligente, capable de réduire efficacement votre consommation d’électricité.

Comment la domotique permet de faire des économies ?

 

Pourquoi permet-elle de faire des économies ?

La domotique a trait à de nombreuses fonctions et peut concerner de nombreux aspects de l’habitat tels que l’éclairage, le chauffage, la climatisation et le fonctionnement de vos appareils électroniques.

De surcroît, elle vous informe précisément et ponctuellement de votre consommation énergétique et vous permet ainsi d’éviter la surconsommation en adaptant l’usage de vos équipements électriques à vos besoins réels.

La gestion de votre consommation d’électricité grâce à la domotique

 

La gestion de votre consommation d’électricité grâce à la domotique

Ouverture et fermeture des volets roulants électriques : L’ouverture et la fermeture peuvent s’effectuer d’une manière automatique en fonction des heures du lever et du coucher du soleil, voire même de la luminosité. Cela a pour effet de limiter l’utilisation de l’éclairage intérieur et de réduire par conséquent votre consommation d’électricité.

Éclairage : Lorsque vous installez un système de domotique pour votre éclairage, il permet de ne pas laisser une ampoule allumée pour rien; comme cela peut arriver lorsque vous oubliez d’éteindre en quittant une pièce. Cela peut se faire notamment par le biais des détecteurs de présence. D’autant plus, des dispositifs qui s’adaptent à la luminosité extérieure existent, ils vous permettent de profiter au maximum de la lumière naturelle.

Surveillance de la consommation : La surveillance ponctuelle de votre consommation est très importante dans la mesure où vous serez informé en temps réel de ce que consomment vos différents appareils. Notamment, vous aurez la possibilité de savoir quels sont les équipements électriques énergivores dans votre maison et de les réduire.

Extinction des appareils : Grâce à la domotique, Il est possible d’éteindre automatiquement les appareils non utilisés en un seul geste et d’éviter de les laisser en veille. Les appareils électriques restés allumés peuvent représenter environ 50% de leur consommation électrique annuelle.

Afin de faire baisser durablement votre facture d’électricité, pensez à investir dans une solution de gestion intelligente et simple à utiliser qui vous permettra de réaliser d’importantes économies.
Par ailleurs, vous pouvez consulter notre comparateur pour trouver la meilleure offre d’énergie et réduire ainsi vos factures.

Qu’est ce que les énergies renouvelables et quels sont leurs avantages et inconvénients

Qu’est ce que les énergies renouvelables et quels sont leurs avantages et inconvénients

On entend parler des énergies renouvelables et de plus en plus de consommateurs français font le choix de se tourner vers ces énergies. Mais comment s’y retrouver entre éoliennes, photovoltaïques, biomasse ? Tous ces termes sont-ils vraiment clairs pour nous consommateurs?   

Les énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ?

Les énergies renouvelables (EnR) sont l’ensemble des énergies inépuisables disponibles en grande quantité. On désigne ces énergies renouvelables par opposition aux énergies tirées des fossiles qui sont limités et non renouvelables à l’échelle humaine tels que le charbon, le pétrole, le gaz naturel, ou autres. 

Les (EnR) sont produites à partir de sources inépuisables et illimités à l’échelle du temps humain comme le soleil, ou le vent. Ces énergies renouvelables sont également appelées énergies vertes ou “énergies propres” du fait de leur faible impact environnemental .

 

Quelles sont les énergies renouvelables ?

 

Quelles sont les énergies renouvelables ?

Plusieurs types d’énergies renouvelables produites de sources différentes et inépuisables existent : 

Énergie solaire

Bien que le soleil soit devant nous depuis la nuit des temps, ce n’est que depuis quelques années que l’être humain a commencé à chercher des moyen pour en tirer profit. Ce type d’énergie est le plus connu et le plus répandu dans le monde. L’énergie solaire est issue directement depuis les rayons solaires en captant son rayonnement.

A cet effet, on a recours à des capteurs capables d’absorber les rayons du soleil en vue d’une rediffusion. Son utilisation se retrouve principalement pour chauffer l’eau sanitaire, mais peut se répandre au chauffage domestique et autres. 

Par ailleurs, le recours à l’énergie solaire pourrait ne pas se révéler rentable pour certains citoyens de certaines régions françaises du fait du faible rayonnement du soleil dans ces régions. 

Vous pouvez en savoir plus en visitant certains comparateurs en ligne pour connaître si votre zone est à faible ou forte production solaire et comparer les offres énergies pour réduire vos factures. 

Énergie éolienne

Concernant ce type, l’énergie cinétique du vent (la force motrice) entraîne un générateur qui produit de l’électricité dans des éoliennes, appelées aussi aérogénérateurs.

Plusieurs types d’énergies éoliennes d’un même principe de fonctionnement existent : les éoliennes terrestres, les éoliennes off-shore, les éoliennes flottantes.

L’énergie hydraulique

Tout comme l’énergie éolienne dûe au mouvement de l’air, l’énergie hydraulique a le même principe de fonctionnement, mais qui est dû cette fois-ci à l’énergie cinétique de l’eau. Ce mouvement d’eau active des turbines génératrices d’électricité qu’on peut implanter dans des fleuves, rivières, barrages, courants marins, marées, etc. 

Biomasse

Cette énergie est issue de la combustion de matériaux dont l’origine est biologique (ressources naturelles, cultures ou déchets organiques). On en distingue trois catégories principales : le bois, le biogaz et les biocarburants. 

Géothermie

Cette énergie est exploitée depuis la chaleur émise par notre planète elle-même et est stockée dans le sous-sol terrestre. Selon la ressource et les différentes technologies utilisées, les calories sont débitées directement ou converties en électricité.

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

Les EnR sont certes moins polluantes et émettent peu de CO2 comparées aux énergies traditionnelles comme le charbon. Néanmoins, elles sont parfois critiquées pour leur plus faible efficacité énergétique par rapport aux énergies fossiles.

En effet, les coûts de production sont plus élevés et leur efficacité dépend des régions et les caractérise d’aléatoire. A titre d’exemple, l’énergie solaire et l’énergie éolienne ne sont pas vraiment exploitables et efficaces en permanence. Tout dépend du temps qu’il fait, des mouvements de l’air ou du rayonnement solaire. 

Cela implique la construction de batteries et de systèmes complexes pour stocker l’énergie produite en surplus lors d’un fort mouvement d’air ou rayonnement solaire en vue de la redistribuer pendant les périodes creuses ou à faible production.